DECOUVRIR

Appareil de photobiomodulation à utiliser de chez soi au moment où vous le souhaitez pour une efficacité prouvée.

LINE 5 Paris

Home Device

Comme l’indique le Dr Linda Fouque, Dermatologue, dans une publication intitulée « La lumière sort de l’ombre », « la photobiomodulation, ou l’effet de la lumière visible sur les organismes vivants, est sortie du domaine de la recherche pour des applications pratiques lors des vols spatiaux de la NASA afin de contrer les effets délétères du gradient nul sur la cicatrisation. Tina Karu, brillante chercheuse russe, a démontré l’activation de la mitochondrie par les lasers à basse fréquence. Aujourd’hui beaucoup de travaux nous viennent des pays de l’Est qui n’ont pas été contaminés par « le tout est chimie ». La cible privilégiée de la LED 630 nm est la mitochondrie. Son activation se fait par l’intermédiaire du Cytochrome Oxydase, photo accepteur, qui se trouve dans sa membrane. La cellule ainsi photo activée produit de l’ATP, le fuel universel (T. Karu). L’énergie délivrée stimule la synthèse du collagène et de l’élastine, augmente la microcirculation cutanée, relance le métabolisme cellulaire et améliore la réponse inflammatoire. Des études récentes confirment l’action rajeunissante des LED. »
Dr Linda Fouque indique également : « L’apparition de « Home Devices », c’est-à-dire l’utilisation de LED miniatures à domicile, est une évolution logique au développement de cette technologie. Ces appareils deviennent de plus en plus performants ».

La société Lucibel a mis sur le marché dès 2014 le premier « Home Device » de stimulation cellulaire, Line 5, qui utilise ce principe de la photobiomodulation